Pensée du 03 mars 17

« La culture est nécessairement humaniste ou bien elle n’existe pas. Humaniste en ce sens qu’elle a pour thème central, pour préoccupation unique l’humain, en ce sens encore qu’elle ne se préoccupe que de l’expression de l’humain, en ce sens enfin qu’elle a pour centre ce qui sert l’homme (je ne dis pas ce qui sert à l’homme !). Et bien entendu, cela comporte tout ce que l’homme peut se poser comme questions sur le sens de sa vie, sur la possibilité de rejoindre l’Être, sur l’effort à faire pour surmonter la finitude humaine, ce qui va de pair avec toutes les mises en question que l’homme doit apporter et assumer. Or, de tout ceci, la technique n’a cure. Elle fonctionne parce qu’elle fonctionne. Elle est auto-reproductrice et chaque « progrès technique » sert d’abord à produire de nouvelles techniques. Elle est le centre des efforts et ne comporte aucune mise en question, autre que mécanique. Elle n’a aucun intérêt pour ce qui sert l’homme, puisque de toute façon elle présuppose que ce qui sert à l’homme, sert l’homme. »

Jacques ELLUL, Le Bluff technologique, Hachette, p. 281.

______________________________________________________________________________

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :