Pensée du 27 octobre 16

« À mon avis, si le village disparaît, l’Inde périrait en même temps. L’Inde ne sera plus l’Inde… Le renouveau du village ne sera possible que le jour où l’on n’exploitera plus les habitants. L’industrialisation à grande échelle doit être compétitive et trouver de nouveaux marchés ; il ne peut dont en résulter qu’une exploitation directe ou indirecte des villageois. Il faut par conséquent en arriver à ce que le village soit indépendant et fabriquer avant tout ce qui lui est utile. Dès lors que l’on assure au village le maintien de son artisanat, rien n’empêche ses habitants de faire usage de ses machines modernes et instruments qu’ils peuvent fabriquer et qu’ils sont en mesure d’utiliser. Il faudra seulement veiller à ne pas les employer pour exploiter les autres. »

Mahatma Gandhi, Tous les hommes sont frères, Gallimard, p. 220 sq

___________________________________________________________________________________

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :