Pensée du 13 septembre 16

« Aucune opinion n’est évidente ni ne va de soi. En matière d’opinion, mais non en matière de vérité, notre pensée est vraiment discursive, courant, pour ainsi dire, de place en place, d’une partie du monde à une autre, passant par toutes sortes de vues antagonistes, jusqu’à ce que finalement elle s’élève de ces particularités jusqu’à une généralité impartiale. Comparée à ce processus, dans lequel une question particulière est portée de force au grand jour, afin qu’elle puisse se montrer sous tous ses côtés, dans toutes les perspectives possibles jusqu’à ce qu’elle soit inondée de lumière et rendue transparente par la pleine lumière de la compréhension humaine, l’affirmation d’une vérité possède une singulière opacité. La vérité rationnelle doit servir de matière aux opinions, mais ces vérités bien qu’elles ne soient jamais obscures, ne sont pas transparentes pour autant, et il est de leur nature même de se refuser à une élucidation ultérieure, comme il en est de la nature de la lumière de se refuser à la mise en lumière ».

Hannah Arendt, La crise de la culture, p. 308-309

____________________________________________________________________________

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :