Pensée du 12 juin 16

« La caractérisation de la famille comme domaine de reproduction symbolique intégrée socialement, et la caractérisation du lieu de travail rémunéré comme domaine de reproduction matérielle intégrée systémiquement tendent à exagérer leurs différences et à cacher leurs similarités. Par exemple, elles détournent l’attention du fait que le foyer, comme le lieu de travail rémunéré, est un lieu de travail, bien que non rémunéré et généralement non reconnu en tant que tel. De la même manière, elles rendent invisible le fait que sur le lieu de travail rémunéré, comme au sein du foyer, les femmes sont assignées à des occupations distinctement féminines, tournées vers le service et souvent sexualisées, qu’elles sont ghettoïsées dans ces occupations. Enfin ces caractérisations ne permettent pas de faire ressortir le fait que dans les deux sphères les femmes sont subordonnées aux hommes. »

Nancy Fraser, Le féminisme en mouvements. Des années 1960 à l’ère néolibérale

_____________________________________________________________________________________

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :