Pensée du 23 mai 16

« L’homme, dit Saint Augustin, aspire à une seule chose dans sa vie, être heureux. Une vie de bonheur, se demande-t-il, n’est-ce pas la chose que tout le monde veut, que personne au monde ne refuse ? Correctement interprété, ce bonheur peut avoir une valeur matérielle, morale, intellectuelle, voire spirituelle comme chez Augustin lui-même. Le bonheur est donc une satisfaction complexe parce que l’homme est un être multidimensionnel. C’est pourquoi l’on peut dire que seul est vraiment heureux l’homme libre. Car c’est dans la liberté que chacun est en mesure de choisir le critère fondamental du bonheur qui lui convient. Or si le critère fondamental du bonheur humain est la liberté humaine, cela revient à dire que le bonheur humain est d’essence au moins éthique sinon spirituelle. »

Dominique Assalé Aka-Bwassi, Comment sortir ensemble de la pauvreté ou la Bonne Nouvelle aux pauvres, Abidjan, PUCI, 2000, Coll. « Temps Nouveaux » (Ouvrage rédigé et publié avec Alain Houphouët N’Guessan).

__________________________________________________________________________________

Hommage à un père spirituel de l’Académos rappelé à Dieu cette semaine.

Avance d’un pas assuré vers ta suprême récompense, cher Maître.

Les Académiciens te font cortège !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :