Dignité et abstraction

COLLOQUE INTERNATIONAL SUR LA POLITIQUE DE LA DIGNITE

SUJET D’INTERVENTION : DIGNITE ET ABSTRACTION

RESUME

Par où la dignité acquiert-elle son effectivité historique ?  Dans l’âme ou dans la conscience, selon les terminologies anciennes et modernes, parce que portée au contenu de sa vérité, dans le constant effort d’abstraction, en isolant le particulier pour l’enraciner dans la substantialité, sans laquelle l’harmonie des particularités ne peut être pensable, ni historiquement viable.  La conscience, pour être moderne, dès lors qu’elle reste au simple stade de la distinction, sans correspondre au mouvement de l’intelligibilité, pour laquelle elle est conscience en nous, ne peut opérer le passage  de la primitivité à l’humanité, étant donné que notre être immédiat doit se consumer dans l’élan constant  de réalisation de l’humanité qui gît en nous, laquelle se tient essentiellement en son A(a)utre. L’humanité, s’accomplissant en son A(a)utre, est l’exigence de ce que nous pouvons appeler avec Bergson l’expérience de la vie intérieure. Cette vie est la seule qui remplit le CONCEPT de vie !

    Pr Jean Gobert TANOH

                                                           Université de BOUAKE

___________________________________________________________________________________

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :