Pensée du 18 mai 16

« Ce qui préoccupe Habermas c’est de bâtir une théorie critique de la société, qui s’appuie sur la base d’une Raison communicationnelle et qui noue avec les sciences sociales et toute activité intellectuelle une coopération déclarant une exigence d’argumentation rationnelle. En d’autres termes, l’intention philosophique de Habermas est de fournir les conditions de possibilité d’une existence sociale libérée de la contrainte. Il s’agit, en renouant avec l’invention de la modernité, de repenser le sujet et sa possibilité de repolitisation dans la sphère publique. Pour exécuter ce programme, Habermas fait une critique en règle des « philosophies de la conscience » et redéfinit le concept d’ « émancipation ». »

Antoine Tine, “Jürgen Habermas: entre pluralisme et consensus. La réinvention de la modernité ?”

________________________________________________________________________________________

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :