Pensée du 18 novembre 15

« Si nous assistons aujourd’hui à la domination écrasante du gouvernement et de l’économie sur une souveraineté populaire qui a été progressivement vidée de tout sens, c’est peut-être que les démocraties occidentales sont en train de payer le prix d’un héritage philosophique qu’elles avaient assumé sans bénéfice d’inventaire. Le malentendu qui consiste à concevoir le gouvernement comme simple pouvoir exécutif est l’une des erreurs les plus lourdes de conséquences dans l’histoire de la politique occidentale. Elle a abouti au fait que la réflexion politique de la modernité s’égare derrière des abstractions vides comme la loi, la volonté générale et la souveraineté populaire, en laissant sans réponse le problème à tout point de vue décisif, qui est celui du gouvernement et de son articulation au souverain. »

Giorgio Agamben (dir.), Démocratie, dans quel état ? La Fabrique Editions, 2009.

______________________________________________________________________________________________

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :