Pensée du 16 novembre 15

« Pour le développement normatif de ma théorie de la reconnaissance, cette distinction entre « pathologies » et « injustices » signifiait que je devais m’efforcer d’insérer le modèle hégélien du conflit dans le cadre des deux langages théoriques : les aspirations de tous ceux qui dans le passé ou le présent s’étaient battus pour la reconnaissance sociale de leur liberté (de quelque manière qu’ils l’eussent définie) pouvaient être examinées et le cas échéant justifiées d’une part sur des critères de réalisation coopérative de soi, d’autre part en termes de justice sociale. Peut-être cette double orientation du questionnement explique-t-elle que je me sois toujours intéressé, dans la partie normative de mes travaux depuis La Lutte pour la reconnaissance, à la fois aux problèmes de justification d’un diagnostic pathologique et aux tâches de légitimation de la notion de justice dans la perspective d’une théorie de la reconnaissance. »

Axel Honneth, Ce que social veut dire, II, Les pathologies de la raison

____________________________________________________________________________________________

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :