Pensée du 31 octobre 15

« Parmi les débats et les réformes suscités par l’emprise sans précédent des sciences et des techniques sur le corps humain, l’euthanasie est devenue une question emblématique pour les médecins, les juristes, les philosophes et parfois les sociologues, débordant le seul angle de la légalité. L’alternative « laisser vivre » ou « laisser mourir » est devenue », selon Jean-Louis Baudouin et Danielle Blondeau, « comment vivre » et « comment mourir ». C’est ainsi que cette question peut difficilement être dissociée aujourd’hui d’une réflexion sur la dignité de la fin de la vie, principe invoqué autant par les partisans que par les adversaires de l’euthanasie… Aujourd’hui, le mot désigne une réalité éclatée, symptomatique du vif débat sur la délimitation des possibilités offertes par la technique médicale et plus particulièrement par les techniques de réanimation. S’ajoute à cela le rééquilibrage actuel des relations entre le médecin et son patient. La montée en puissance des droits du patient, qui a abouti en France à la loi du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé, suggère une redéfinition de la mission de sauvegarde de la santé dévolue au médecin, au sein de laquelle le traitement de la douleur a désormais sa place. Mais l’émergence du droit au traitement de la douleur a nécessairement eu des répercussions sur le rôle du médecin au moment de la fin de la vie. C’est dans ce contexte qu’est apparue, à côté de l’euthanasie active, la notion controversée d’euthanasie dite passive. »

Véronique RACHET-DARFEUILLE, « Euthanasie », in Encyclopédie universelle 2010.

________________________________________________________________________

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :