Pensée du 02 juin 15

« Le secret du développement moderne réside dans son système d’imposition. C’est à travers la formulation du devoir de l’individu envers la société que se dessine le développement comme la forme idéale réalisée de la vie de l’individu dans sa société. Or cet idéal n’est pas universel, il est construit et suit des valeurs que les membres de la société apprécient et construisent. Est-il possible d’évaluer le modèle africain du développement ? En le calibrant sur les autres, on ne le mesure pas ; c’est en l’interrogeant en lui-même, pour voir dans quelle mesure il conduit ses fils à l’idéal tel qu’ils le perçoivent, qu’on le mesure. Il faudrait évaluer ce que l’individu doit à sa société au regard de ce que la société lui donne. Ce rapport peut rendre compte de l’indice du développement. La mesure de l’impôt est finalement la mesure de l’étreinte sociale. Ce que l’individu réclame à sa société c’est l’étreinte. Le membre veut sentir combien sa société le lie à elle ; il est prêt à payer l’impôt qu’il faut à cet effet. »

Benjamin Kokou Akotia, « Pourquoi sommes-nous à développer ? », in L’Eglise et le développement socio-politique au Togo, 2010.

______________________________________________________________________________________   

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :