Pensée du 21 mars 15

“Il ne faut jamais dire: d’un côté la technique, d’un autre des abus; mais presque toujours rendre compte qu’il il a d’un côté et de l’autre des techniques différentes, répondant à des nécessité diverses, mais inséparablement unies. Tout se tient dans le monde technique, comme dans celui des machines, où il faut distinguer l’opportunité du moyen isolé de l’opportunité du ‘complexe’ mécanique. Et l’on sait que celui-ci doit l’emporter lorsque, par exemple, une machine trop coûteuse ou trop perfectionnée risque de mettre en défaut l’ensemble mécanique. La grande idée qui résout, paraît-il tous les problèmes techniques, conduit à dire: ce n’est pas la technique qui est mauvaise, c’est l’usage de que l’homme en fait. Changez l’usage, il n’y aura plus d’inconvénient de la technique.”

Jacques Ellul,  La technique ou l’enjeu du siècle, Editions Economica.

______________________________________________________________________

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :