Pensée du 11 mars 15

« Vos coeurs connaissent en silence les secrets des jours et des nuits. Mais vos oreilles se languissent d’entendre la voix de la connaissance en vos coeurs. Vous voudriez savoir avec des mots ce que vous avez toujours su en pensée. Vous voudriez toucher du doigt le corps nu de vos rêves. Et il est bon qu’il en soit ainsi. La source secrète de votre âme doit jaillir et couler en chuchotant vers la mer, Et le trésor de vos abysses infinis se révéler à vos yeux. Mais qu’il n’y ait point de balance pour peser votre trésor inconnu, Et ne sondez pas les profondeurs de votre connaissance avec tige ou jauge, Car le soi est une mer sans limites ni mesures. Ne dites pas: « J’ai trouvé la vérité », mais plutôt: « J’ai trouvé une vérité ». Ne dites pas: « J’ai trouvé le chemin de l’âme ». Dites plutôt: « J’ai rencontré l’âme marchant sur mon chemin ». Car l’âme marche sur tous les chemins. L’âme ne marche pas sur une ligne de crête, pas plus qu’elle ne croit tel un roseau. L’âme se déploie, comme un lotus aux pétales innombrables. »

Khalil Gibran,  » La connaissance de soi »

_____________________________________________________________________

Publicités

4 responses to this post.

  1. Ce beau texte me fait penser à celui de Paul de Tarse :

    Paul de Tarse.. 01 J’aurais beau parler toutes les langues des hommes et des anges, si je n’ai pas la charité, s’il me manque l’amour, je ne suis qu’un cuivre qui résonne, une cymbale retentissante.
    02 J’aurais beau être prophète, avoir toute la science des mystères et toute la connaissance de Dieu, j’aurais beau avoir toute la foi jusqu’à transporter les montagnes, s’il me manque l’amour, je ne suis rien.
    03 J’aurais beau distribuer toute ma fortune aux affamés, j’aurais beau me faire brûler vif, s’il me manque l’amour, cela ne me sert à rien.
    04 L’amour prend patience ; l’amour rend service ; l’amour ne jalouse pas ; il ne se vante pas, ne se gonfle pas d’orgueil ;
    05 il ne fait rien d’inconvenant ; il ne cherche pas son intérêt ; il ne s’emporte pas ; il n’entretient pas de rancune ;
    06 il ne se réjouit pas de ce qui est injuste, mais il trouve sa joie dans ce qui est vrai ;
    07 il supporte tout, il fait confiance en tout, il espère tout, il endure tout.
    08 L’amour ne passera jamais. Les prophéties seront dépassées, le don des langues cessera, la connaissance actuelle sera dépassée.
    09 En effet, notre connaissance est partielle, nos prophéties sont partielles.
    10 Quand viendra l’achèvement, ce qui est partiel sera dépassé.
    11 Quand j’étais petit enfant, je parlais comme un enfant, je pensais comme un enfant, je raisonnais comme un enfant. Maintenant que je suis un homme, j’ai dépassé ce qui était propre à l’enfant.
    12 Nous voyons actuellement de manière confuse, comme dans un miroir ; ce jour-là, nous verrons face à face. Actuellement, ma connaissance est partielle ; ce jour-là, je connaîtrai parfaitement, comme j’ai été connu.
    13 Ce qui demeure aujourd’hui, c’est la foi, l’espérance et la charité ; mais la plus grande des trois, c’est la charité. (Lien : http://www.aelf.org/…/Premi%C3%A8re+lettre…/chapitre/13)
    AELF
    Le site de l’Association épiscopale liturgique pour les pays francophones est le fournisseur officiel des textes en français pour la liturgie catholique.
    aelf.org
    ___________________________________

    Comme l’écrit si bien Jean-claude St-louis :’il n’y a rien de plus grand que l’Amour. Quand on aime, on ne tue pas, on ne vole pas, on ne fait pas de tort à son prochain.Toutes les directives des religions ne valent rien, si elles ne sont pas guidées par l’amour, même les livres sacrés ne valent rien…

    _______________________________________________

    Bien à vous,

    Dominique Giraudet

    Réponse

  2. A reblogué ceci sur Mon Bloget a ajouté:
    Je pense aussi à ce bel article sur l’histoire de Nymous : http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/regional/quebec/archives/2015/03/20150310-140614.html

    Réponse

  3. Posted by Alain Renaud on 12 mars 2015 at 07:03

    Je chemine vers la vérité et l’Esprit me dévoile la beauté ineffable et indicible de la Vérité dans le silence de mon coeur, là où règne la Vérité.

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :