Pensée du 01 mars 15

« L’homme se constitue pour soi par son activité pratique, parce qu’il est poussé à se trouver lui-même, à se reconnaître lui-même dans ce qui lui est donné immédiatement, dans ce qui s’offre à lui extérieurement. Il y parvient en changeant les choses extérieures, qu’il marque du sceau de son intériorité et dans lesquelles il ne retrouve que ses propres déterminations. Un homme agit ainsi, de par sa liberté de sujet, pour ôter au monde extérieur son caractère farouchement étranger et pour ne jouir des choses que parce qu’il y retrouve une forme extérieure de sa propre réalité. Ce besoin de modifier les choses extérieures est déjà inscrit dans les premiers penchants de l’enfant : le petit garçon qui jette des pierres dans le torrent et admire les ronds qui se forment dans l’eau, admire en fait une oeuvre où il bénéficie du spectacle de sa propre activité. Ce besoin revêt des formes multiples, jusqu’à ce qu’il arrive à cette manière de se manifester soi-même dans les choses extérieures, que l’on trouve dans l’œuvre artistique. Mais les choses artistiques ne sont pas les seules que l’homme traite ainsi ; il en use pareillement avec lui-même, avec son propre corps, qu’il change volontairement, au lieu de le laisser dans l’état où il se trouve. Là est le motif de toutes les parures, de toutes les élégances, fussent-elles barbares, contraires au goût, enlaidissantes, voire dangereuses. « 

Hegel

______________________________________________________________________________

 

Publicités

One response to this post.

  1. l’Esprit apprendra qu’à force de « manipuler » de sa force son « extérieur »,
    parfois mm le Contraire de son Apparence,
    la contemplation imposera son Art venu de l’Intérieur,
    sa Création produira sa réflexion à son Heure…
    ainsi il est écrit son « bien et son mal », et il le décrit sur ses Actes…

    où il découvrira son « Bonheur », d’être un Acteur, et un Auteur de belle splendeur,
    si, il en Oublie sa « Grandeur » son Intelligence sur cette Nature Exceptionnelle à son Service,
    modifiera ainsi la Sienne,
    il aura la Grâce de ses constations, et l’amer de sa guerre, avec tout le fruit de sa Connaissance
    trouvera la Bénédiction, se manifestera en humilité, si riche à son Cœur…

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :