Pensée du 19 Janvier 15

« Le mal, être insaisissable, intermittent et fugace comme l’intention même qui l’habite, le mal survient sans se faire annoncer, puis disparaît sans laisser de traces, le mal s’approche, s’éloigne, revient, absence présente, il n’a l’air mauvais que de loin, en gros ou dans sa démarche, vu de près et en détail, il est en somme plutôt sympathique, immobilisé dans sa morphologie statique et hypostasiée dans sa structure actuelle, il prend l’air innocent et il apparaît comme un hôte de bonne compagnie. Les stigmates de la méchanceté ne sont pas toujours visibles sur le visage bonasse du bourreau. »

Vladimir Jankélévitch

_______________________________________________________________________

 

Publicités

One response to this post.

  1. 🙂 ne pas se fier aux Apparences…
    l’acte extrême est facile à déterminer comme le Mal, mais le Monde est régit par de petits maux qui en Chaine Humaine, font bien + de Mal,
    au Service de sa Cause…devient International…
    sa reproduction en imitation est bien celui qui fait le plus grand Tort en ce bas-Monde, et malgré les Conseils d’Education, de Sagesse,
    l’Homme reste vulnérable a sa hantise de vivre avec son Ego… et non avec son Âme…
    là est sa faille … hélas !

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :